• Matin d'octobre

    Cette température qui a baissé si soudainement... Je marche vite, essayant d'empêcher l'ankylose. Mon haleine s'échappe dans le blanc éphémère de cette buée qui inonde les verres de mes lunettes. Bientôt je ne vois presque plus rien... rien d'autre que le monde en blanc que m'offre la condensation de ce matin d'octobre.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :