• Troubles

    Le jour où je me suis perdue....
    Est sans doute celui où je me suis retrouvée seule en face de moi, en face de ma vie et de ce manque cruel de souvenir ressurgissant comme une claque immense sur ma joue endolorie.
     
    Un rien ou peut être un tout... juste quelque chose à un instant précis m'a fait basculer vers le néant... juste quelque chose qui à cet instant m'a envahit telle une vague et submergée jusqu'à en perdre le sens des réalités !


    Et j'ai beau en avoir entendues, de ces histoires... des ces narrations douloureuses qui auraient pues me ramener à mon histoire... alors pourquoi celle-ci ? Pourquoi me sens-je si troublée par ce récit-ci ?
     
    J'ai beau retourner dans ma tête une multitude de questions, d'interrogations et de théories... l'explication tient en un simple mot : la haine ! Mais pas n'importe laquelle, celle à laquelle le mot de haine seul n'est pas suffisant, ce sentiment pour lequel il n'existe aucun mot !!

    Il est des haines que l'on exprime, par la parole, le geste ou le regard... et il est de celles dont on garde en soi l'expression la plus simple : la douleur !
     
    Qui n'a jamais vu ou compris la douleur chez autrui ?  Cette crispation des muscles du visage qui parfois empêche même jusqu'à l'expression d'un râle... Mais il existe une douleur plus intense, plus perfide : celle qui se tord en vous, broyant au passage l'expression même de tout ressentiment, celle qui vous fait paraître insensible. Et c'est ce sentiment qui, caché derrière le torrent de ses larmes amères me firent prendre conscience de mon propre démon.
     
    Bien que chaque histoire soit faite d'élément différents, de vécus sans nul autre pareil, quelque chose dans cette être fragile et au bord de la rupture me ramène à ma propre histoire...

  • Commentaires

    1
    L'autre moi
    Lundi 18 Juin 2007 à 08:36
    ...
    Il est des instants qui figent dans nos mémoires la douleurs de notre passé!
    2
    Shammy
    Lundi 18 Juin 2007 à 08:38
    --
    C'est en se perdant qu'on se retrouve un peu ... Non??
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :